Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
histofigouzes

Figurines historiques et fantastiques en 28mm

Napo dans le Lot et garonne

Publié le 27 Avril 2014 par biak40 in napo

Une partie de Napo de plus à mon actif.

Des Prussiens et des Autrichiens avaient décidé de taper sur des Francais pas mécontent de trouver quelque chose à se mettre sous la dent. La bataille c'est déroulé pret de par la, pas très loin de juste à coté.....

La cavalerie lourde Francaise c'est retrouvé en face de la légère prusso/brunswikoise. Oups me direz vous, mais non, meme pas peur pour le Colonel Patauche, un escadron de hussards qui vient charger l'artillerie de 6 à cheval!!! Heureusement, un régiment de cuirassiers et un autres de carabiniers veillaient au grain... Carabiniers qui auront eu droit à une ration de boulets de 12£ venant d'une colline placé en auteur

La cavalerie lourde Francaise c'est retrouvé en face de la légère prusso/brunswikoise. Oups me direz vous, mais non, meme pas peur pour le Colonel Patauche, un escadron de hussards qui vient charger l'artillerie de 6 à cheval!!! Heureusement, un régiment de cuirassiers et un autres de carabiniers veillaient au grain... Carabiniers qui auront eu droit à une ration de boulets de 12£ venant d'une colline placé en auteur

Les dragons francais placés en embuscade au coin d'un bois avec en arrière une ligne francaise et des lanciers Polonais pret pour accueillir une éventuelle tentative de percé. Un bataillon de léger placé en ordre dispersé dans le bois donnait un avantage défensif à cet endroit.

Les dragons francais placés en embuscade au coin d'un bois avec en arrière une ligne francaise et des lanciers Polonais pret pour accueillir une éventuelle tentative de percé. Un bataillon de léger placé en ordre dispersé dans le bois donnait un avantage défensif à cet endroit.

Au centre, la troupaille c'était donné rendez-vous au sommet de la colline.

Au centre, la troupaille c'était donné rendez-vous au sommet de la colline.

A droite, comment dire......... c'est du beton....... Mais en face la masse Autrichienne voulait faire tombé le mur!!!
A droite, comment dire......... c'est du beton....... Mais en face la masse Autrichienne voulait faire tombé le mur!!!

A droite, comment dire......... c'est du beton....... Mais en face la masse Autrichienne voulait faire tombé le mur!!!

Une vue d'ensemble de la baston.

Une vue d'ensemble de la baston.

Les dragons de l'impératrice finiront de repousser la cavalerie légère brunswikoise et Prussienne sur la droite qui malgré tout aura réussi à ralentir considérablement la lourde Francaise
Les dragons de l'impératrice finiront de repousser la cavalerie légère brunswikoise et Prussienne sur la droite qui malgré tout aura réussi à ralentir considérablement la lourde Francaise
Les dragons de l'impératrice finiront de repousser la cavalerie légère brunswikoise et Prussienne sur la droite qui malgré tout aura réussi à ralentir considérablement la lourde Francaise

Les dragons de l'impératrice finiront de repousser la cavalerie légère brunswikoise et Prussienne sur la droite qui malgré tout aura réussi à ralentir considérablement la lourde Francaise

Au centre les Prussiens ont decidé de venir chercher les Francais sur la colline appuyé par des lanciers.

Au centre les Prussiens ont decidé de venir chercher les Francais sur la colline appuyé par des lanciers.

Commenter cet article

biak40 19/08/2015 14:55

Nous sommes une bande de joueurs du sud ouest en fait. 1 à Agen, 3 à Bordeaux, 3 à Pau, 2 à Mont de marsan et un à Toulouse.... Tu dois pouvoir me contacter en message privé sur "le forum du jeu d'histoire", moi pseudo est biak40. Nous t'accueillerons avec grand plaisir!!!

a+

Jean46 19/08/2015 08:30

Bonjour. Merci pour ce compte rendu. Tu parles du Lot et Garonne, où exactement? Je suis du Lot et recherche justement d'autres joueurs.
A+
Jean

Patoche 27/04/2014 19:49

J'aime bien la photo où on voit ton 6 aux dés... ce p....n de 6 qui a tué mon général! Ce fut, en tous, cas une très agréable baston, et à charge de revanche mon cher Olive!
Ton blog: toujours aussi excellent!